Me Zeus AJAVON

Accusé dans une affaire d’indemnités supposées être destinées aux victimes de torture après avoir remporté le procès sur le dossier avec 6 autres avocats au tribunal d’Abuja, Maître Zeus AJAVON a organisé le 14 juillet 2021, une conférence de presse pour lever les voiles et situer l’opinion sur les prétendues suppositions à l’encontre de sa personne et éclairer l’opinion publique.

Avocat de la défense sur le dossier Kpatcha Gnassingbé, Maître Zeus a aussi passé en revue l’actualité socio-polique au Togo. Il se dit profondément déçu des malentendus qui opposent les membres de la Dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK) et ceux de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) et regrette que son initiative de candidature unique de l’opposition n’a pas été observée pour permettre de venir à bout de la féroce dictature qui tient le pays en joug.

En ce qui concerne l’affaire des indemnités réclamées par les victimes de la torture, Maître Zeus AJAVON explique avec détails à l’appui qu’il « ne comprend pas cet acharnement contre sa personne et que toutes les victimes ont reçu leur part d’indemnité comme il se doit » . Il ajoute « ne devoir rien à personne« . Visiblement touché par la situation, l’avocat déclare ne plus défendre quiconque se trouverait dans les mêmes situations au Togo.

Au sujet de la vie chère, l’avocat accuse le gouvernement qui a manqué de prévoyance alimentaire et de régulation des prix en ces temps difficiles.

Énormément visé par une campagne de dénigrement à travers les réseaux sociaux pour des fins inavouées, la conférence de presse a permis à l’avocat AJAVON de faire l’état des lieux en renvoyant chacun devant ses responsabilités.

I228 célèbre J-GADO - N\'KOGNÉ

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
26 − 21 =