Trente six (36) candidatures ont été enregistrées par la CEI à la clôture du dépôt des dossiers de candidature pour le compte de la présidentielle d’octobre prochain. Les ténors de la scène politique n’ont pas manqué le rendez-vous. De l’actuel président Alassane Ouattara à l’ancien président Laurent Gbagbo et l’ancien président de l’assemblée nationale Guillaume Kigbafori Soro, tous ont déposé leur dossier de candidature. On peut également noter la candidature de l’octogénaire Henri Konan Bédié, de Marcel Amon-Tanoh et Pascal AFFi N’Guessan et de l’ancien préfet démissionnaire d’Abidjan, Vincent Toh bi .

Les candidatures de Laurent Gbagbo et de Guillaume Soro suscitent des interrogations car les deux hommes ont été radiés de la liste électorale due à leur condamnation par la justice et le fait qu’ils soient déchus de leur droit civique. Face à cette situation, Soro déclare << je suis candidat à l’élection présidentielle en cote d’Ivoire. Premier acte politique, dépôt de ma candidature. Nul n’ignore que la CEI et le conseil constitutionnel sont des appendices du Parti au pouvoir RHDP … Et qu’en réalité c’est Alassane Ouattara qui écrira les décisions à lire >>. Cependant, il ne semble pas résigné et menace << je répète encore Alassane va brûler la Côte-d’Ivoire et vous faites semblant de ne pas voir. Pire vous détournez les yeux >>, a-t-il affirmé.

I228 célèbre JULIANO - AVOUNDÉ

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
30 ⁄ 10 =