Le Togo chute de 15 places et le Bénin est en deçà dans les 10 premiers en matière de gouvernance démocratique en Afrique, selon le think tank américain et indépendant lors de son dernier rapport annuel de « Freedom House » dans un document intitulé « Une lutte sans leaders pour la démocratie ».

Le Togo enregistre une des plus grandes chutes africaines constatées en 2020 selon le rapport paru le 11 mars 2021. Il se classe alors 141ème entre le Cuba et le Cameroun: « en raison d’une élection profondément entachée d’irrégularités et de la répression de l’opposition qui a suivi ».

Le Bénin perd 14 points, avec un score tombé de 79 à 65 entre 2019 et 2020. Le pays de Patrice Talon considéré comme un exemple de démocratie en Afrique de l’ouest, chute des dix premières démocraties en Afrique et perd l’étiquette de « pays libre ».

Le Mali glisse de 11 points en raison du coup d’État qu’il a connu passant de 44 sur 100 en 2019 à 33 en 2020.

Le Sénégal ne fait plus partie des pays libres. Il tombe en 2020 dans le cercle des nations « partiellement libres ».

Dans ce tableau noir on enregistre également des avancées avec le Ghana (82), l’Afrique du Sud (79), la Namibie et les Seychelles (77), le Botswana (72), le Sénégal et la Tunisie (71) et le meilleur élève en Afrique selon les paramètres de Freedom House avec un score de 92 sur 100, le Cap Vert. Il est suivi de l’Iles Maurice (87) et Sao Tomé-et-Principe (84).

I228 célèbre J-GADO - N\'KOGNÉ

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
30 ⁄ 10 =