Après avoir cumulé 35 ans à la tête du Congo- brazaville, Dénis Sassou Nguesso a été désigné par les 2588 congrèsistes de son parti comme candidat aux prochaines élections présidentielles. Pour le député Léonidis Mottom, <<ce n’est pas un choix de trop. Nous avons dit que le choix de Sassou Nguesso était un choix inéluctable. C’est un choix de changement dans la continuté>>, a-t-il déclaré.

Du côté de l’opposition notamment le principal parti d’opposition, Union Panafricaine pour la Démocratie Sociale (UPDAS), les conditions ne sont pas réunies pour l’organisation d’un scrutin libre et transparent.

Arrivé au pouvour en 1986, l’empereur comme on le surnomme gère le Congo dans une totale opacité avec la pauvrété qui est la chose la mieux partagée par les populations.

Les congolais seront appéllés aux urnes le 21 mars 2021 pour élire un nouveau président.

I228 célèbre JULIANO - AVOUNDÉ

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
26 − 7 =