L’ancien Président de la République Centrafricaine n’échappera pas à la justice après ses crimes atroces commis avant d’accéder au pouvoir. Il fait l’objet d’une enquête ouverte par le parquet de Bangui.

La décision d’une enquête judiciaire vient suite à la déclaration du Procureur de la Cour Suprême de la République Centrafricaine, Laurent Lengandé dans un communiqué lu à la radio soupçonnant le président fondateur du parti KNK d’avoir créé une rébellion dénommée la Coalition des Patriotes pour le Changement (CPC) pour déstabiliser les institutions républicaines et prendre par force le pouvoir. Plusieurs éléments de groupes armés illégaux accusés de meurtre, de vol et de complot contre l’autorité légitime ont fait l’objet d’arrestation sur le terrain et emmenés à Bangui la capitale centrafricaine.

Déjà le 20 novembre 2020, une équipe spéciale judiciaire est créée pour mener des enquêtes contre les plus proches et complices de Bozizé pour détecter les tentatives de perturbation durant le processus électoral.

I228 célèbre JULIANO - AVOUNDÉ

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
12 × 18 =