Depuis hier mercredi 08 janvier 2020, la Commission Électoral Nationale Indépendante (CENI) a clôturé le dépôt des candidatures pour le compte des élections présidentielles du 22 fevrier prochain.

Chose bizarre, bon nombre de personnes qui aient fait couler beaucoup d’encres et de salives en annonçant tambours battant leur intention de se porter candidat, à l’instar du pasteur Edoh Komi du MMLK, l’Apôtre Sodji Gabriel, le Dr Gnagnon, se sont rétractés pour des raisons comme: absence de quittance de caution de 20 millions pour certains et d’autres pour cause de choix stratégique.

Hier à la clôture des candidatures, Faure Gnassingbé, chef de l’État sortant et candidat d’UNIR, Jean Pierre Fabre de l’ANC, Agbéyomé Kodjo du MPDD ont déposé leur dossier. Professeur Komi Wolou du PSR, malgré une première recalage dû au non payement de la caution de 20 millions, le Professeur Aimée Gogué de l’ADDI, Dr Georges William Kouessan du parti Santé du Peuple, Innocent Kagbara du PDP et le MCD avec Me Tchassona ont également fait acte de candidature.

Du côté des indépendants, Dr Kodjovi Thon du Mouvement Novi et Mme Kpetikloe Afiwa du Mouvement « Les progrès indépendant » ont aussi soumis leur dossier à l’équipe de Tchambakou Ayassor.

Conformément à l’article 154 du code électoral, la CENI va procéder à l’étude des 10 dossiers enregistrés et les transmettre au ministère de l’administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales pour la suite du processus.

LA UNE DE SIKA DIGITAL

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
17 − 7 =