L’opposition ivoirienne ne compte aller aux prochaines élections législatives en rang dispersé. Pour Issiaka Sangaré, sécrétaire géneral du FPI légal, << il est plus qu’indispensable pour les partis d’opposition de presenter des listes communes face au pouvoir en place lors des élections des députés en mars 2021 >>.

Dans le même ordre d’idée, Jean Gervais Tchéidé, vice-présidente de la plateformr EDS (regroupement de partis politiques) proche de l’ancien président Laurent Gbagbo, évoque la probabilité des alliances avec d’autres forces de l’opposition notament le PDCI d’Henri Konan Bédié afin d’avoir des candidatures uniques.

Le dépôt des candidatures pour les prochaines législatives est ouvert depuis lundi 05 janvier 2021.
Il faut rappeller que l’opposition avait boycotté les élections présidentielles passées laissant la voie à Alassane Ouattara qui s’est fait réelire avec un score à la soviétique.

I228 célèbre JULIANO - AVOUNDÉ

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
36 ⁄ 9 =