Les réactions des leaders d’opinions et des leaders politiques continuent de tomber depuis l’arrestation de Mme Adjamagbo et M. Gérard Djossou de la DMK. La dernière en date est celle de l’ancien directeur exécutif du CACIT, André Kangni Afanou qui exprime son amertume et toute sa désolation face à ces arrestations. Dans un message, Afanou dit douter du fondement des accusations portées contre ces deux responsables.

Lire le message !

Libérez Mme Adjamagbo et M.Djossou.

C’est quand même déconcertant la façon dont, dans notre pays, on peut accuser les citoyens critiques à l’égard du pouvoir (de la société civile et des partis de l’opposition) de vouloir porter atteinte à la sécurité de l’Etat et les priver de liberté. Par le passé, la majorité de ces allégations de nos autorités judiciaires se sont révélés être sans fondement. Ce qui sape un peu plus la confiance que nous sommes censés leur faire. Et c’est bien dommage pour leur crédibilité.

 Jusqu’à preuve du contraire, je suis de ceux qui préfèrent remettre en doute la version officielle et croire que Mme Brigitte Adjamagbo-Johnson que je connais depuis 30 ans et le sieur Gérard Djossou devraient purement et simplement être libérée.

Il faut que nos institutions nous protègent, nous rassurent au lieu de donner la permanente impression de vouloir écraser les plus faibles.

André Kangni AFANOU

I228 célèbre JULIANO - AVOUNDÉ

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
21 − 15 =