Le président du parti national panafricain, Me salifou Tikpi Atchadam, a une fois encore réagit  sur l’évolution de l’actualité sociopolitique.

Pour l’homme du 19 août, <<la feuille de route est une victoire d’étape et la lutte continue >>a-t-il déclaré. Cependant, le natif de Kparatao estime que les derniers actes du gouvernement, notamment la convocation du corps électoral font entorse à la feuille de route d’où l’obligation pour la coalition de reprendre les manifestations de rue. << Il est clair qu’avec la convocation du corps électoral, que le pouvoir contourne la feuille de route … Nous tenons là un motif sérieux pour reprendre les marches. >> a-t-il indiqué.

Tout en étant favorable à la reprise des marches, l’ancien secrétaire de la préfecture de Tchaoudjo estime que ces marches doivent être organisées de sorte qu’elles puissent conduire à l’alternance. Ainsi il révèle certaines stratégies pour l’aboutissement de la lutte.

Tikpi Atchadam, préconise une mobilisation de façon synchronisée au Togo, en Afrique, en Europe, en Amérique et en Asie.

De plus, la coalition doit procéder à une mobilisation générale sur l’ensemble du territoire national. <<Ce qui manque pour la finalisation … c’est justement cette mobilisation complète sur l’ensemble du territoire national >> a-t-il précisé.

Par ailleurs,  pour la reprise des marches, Me Tikpi révèle que : << ….notre seule obligation légale sera le dépôt de la lettre d’information au ministère de l’administration par la coalition. Nous nous passerons des rencontres  avec le ministre car nous ne discuterons pas d’itinéraire. >>

Enfin, Me salifou Tikpi Atchadam, affirme que l’organisation des actes de désobéissance civique y compris « Togo mort » le jour des élections permettra d’arrêter le processus conduit unilatéralement par le pouvoir  cinquantenaire.

Elom ADABE

I228 célèbre JULIANO - AVOUNDÉ

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
21 ⁄ 7 =