Les Forces Démocratiques pour la République ont exprimé leur consternation face à la mort cruelle du jeune AGBENDE-KPESSOU Hega dit Mohamed à Avédji au carrefour Sun City le jeudi 21 mai 2020.

Les FDR, par le biais d’un communiqué signé du président Me Apevon, ont exprimé leur pessimisme face à l’ouverture d’une enquête annoncée par le ministre de la sécurité et de la protection civile. << En effet, toutes les enquêtes annoncées avec grand bruit à la survenance de ces événements n’ont jamais abouti à des résultats permettant d’identifier les coupables et les traduire en justice >>, révèle le communiqué. Le parti aux couleurs violettes, a profité de l’occasion pour exprimer son indignation face à l’assassinat du feu lieutenant-colonel Madjoulba Bitala, ancien chef corps de la BIR et le décès de feu Dodji KOUTOUATI suite aux bastonnades en pleine période de couvre feu.

Me Dodji Apevon interpelle le gouvernement à tout mettre en œuvre pour arrêter l’impunité des forces des de sécurité et de défense, auteurs de plusieurs bavures. << Les FDR interpellent les dirigeants de notre pays en leur demandant avec insistance de tout mettre en œuvre pour mettre fin à l’impunité des éléments des forces de défense et de sécurité … >>, indique le communiqué.

À l’instar des FDR, des leaders d’opinion comme Me Kpandé Adzaré, Mohamed Madi Djabakaté ont également exprimé leur indignation face au décès du jeune Mohamed.

LA UNE DE SIKA DIGITAL

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
2 + 23 =