Initalement prévue pour le mercredi 20 janvier 2020, la cloture des dépô6t de candidature pour les législatives du 06 mars 2020 est répoussée au vendredi 22 janvier 2021, indique un communiqué de la CEI publié le mardi 19 janvier.

Selon l’organe en charge de l’organisation des élections, la CEI, cette décision fait suite aux nombreuses demandes des partis politiques d’opposition qui pour la plupart ont du mal à concocter les listes en respectant le quota de 30% de femmes exigé.

Pour les 255 sièges à pouvoir, 86 sièges sont soumis au scrutin de liste et 169 au scrutin uninominal. Cette exisgence de 30% est introduite dans les lois électorales en 2019.

Par ailleurs, le front de l’opposition serait en pleine fissure avec des divergences sur la démarche à adoptér et le choix des candidats. Génertions et Peuples Solidaires (GPS) de Guilllaume Soro, le Congrès Panafricains des Jeunes Patriotes (COJEP) de Charle Blé Goudé ont déjà fait savoir qu’ils ne prendront pas part à ces elections législatives. Le FPI branche AFFI N’Guessan a également claqué la porte de la coalition de l’opposition.

La législature sortante compait 29 femmes sur les 255 soit 11%. La Côte-d’Ivoire est classé 160 sur 193 en termes de representativité des femmes au sein des assemblées élues.

I228 célèbre JULIANO - AVOUNDÉ

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
21 − 12 =