L’exploration de la fertilité de l’homme se résume essentiellement en l’analyse du sperme: le spermogramme. Cet examen est souvent réalisé lorsqu’un couple consulte pour des problèmes d’infertilité. Ceci a lieu dans un laboratoire qui demande à ce que le recueil de sperme se fasse sur place afin d’éviter la dégradation des spermatozoïdes.

Le sperme est recueilli par masturbation dans un flacon avant de l’apporter aux médecins. D’après l’infirmière d’état BYLL CATTARIA Dodzi, le spermogramme vise à:

  • caractériser les spermatozoïdes d’un point de vue quantitatif  (nombres de spermatozoïdes au total et nombre de spermatozoïdes normaux),
  • détecter d’éventuelles anomalies dans le sperme et déterminer si la stérilité est passagère (par exemple lors d’une fièvre ou avec la prise de certains médicaments).

Les résultats du spermogramme ne doivent être interprétés seuls. Si une altération apparait, un deuxième spermogramme est prescrit dans un délai de 03 mois minimum, le temps d’un cycle complet de fabrication. Cette altération des spermatozoïdes a des causes :

  • traumatiques: coup, torsion, intervention chirurgicale sur les testicules dans l’enfance,
  • toxiques: l’alcool, le tabac, le cannabis les altèrent fortement. Mais la réduction et mieux l’arrêt de leur consummation permettra une amélioration du spermogramme, voire un retour à la normale,
  • la chaleur: par la présence d’une varicocèle ; une profession à risque d’exposition à la chaleur, l’utilisation de l’ordinateur posé sur les jambes, les bains chauds, certains médicaments.
  • la fatigue, le stress, la pratique trop intensive d’un sport.

Comme chez la femme, certains blocage émotionnels, traumatismes de vie ou familiaux peuvent entraîner une altération des gamètes et des fonctions de reproduction.

Il existe cependant des solutions qui peuvent corriger l’altération des spermatozoïdes comme modifier certaines habitudes de vie ou en prenant conscience de certains stresses physiques ou émotionnels dans la vie.

L’infirmière ajoute en disant que dans la vie quotidienne, il faut éviter les bains chauds, les vêtements serrés, ne pas poser son ordinateur portable sur ces genoux pour travailler. Elle recommande de ne pas garder son téléphone portable dans sa poche. L’effet des émissions étant possiblement nocif sur la qualité du sperme.

Annick Gbényédi

I228 célèbre J-GADO - N\'KOGNÉ

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
7 × 9 =