BINAFAME Kohan des FDR salue la gratuité des frais de scolarité au collège et au secondaire decidée par le gouvernement togolais mais y trouve une forme de discrimination. Dans une sortie, l’homme politque estime que le gouvernement devrait étendre la mésure aux écoles privées dans le but de respecter le principe de l’égalité consacré par la constitution.

Lire le message

LA GRATUITE DES FRAIS D’INSCRIPTION ET DE SCOLARITE :
Une mesure salutaire mais discriminatoire
Le 21 août 2021, le gouvernement a rendu public un communiqué par lequel, il annonce la prise en charge par l’Etat des frais d’inscription et de scolarité de tous les élèves du secondaire public (collèges et lycées) pour le compte de l’année scolaire 2021-2022.

Cette mesure qui, de toute évidence, va soulager un tant soit peu des parents d’élèves, est incomplète et discriminatoire, en ce sens qu’elle ne respecte pas de l’égalité de des citoyens consacré par notre constitution.

En effet, pour ne laisser personne de côté, comme le prétend le gouvernement, il aurait fallu, au nom de l’équité, étendre cette mesure aux élèves du secondaire privé en allouant chacun d’eux une somme égale au montant des frais d’inscription et de scolarité dans le public

Ainsi, le gouvernement éviterait de donner l’impression que les élèves du privé sont moins Togolais que ceux du public. C’est un secret de polichinelle, sans les écoles privées, des milliers, voire, des millions d’enfants togolais resteront sur le carreau et l’éducation pour tous, obligatoire jusqu’à l’âge de 15 ans, serait un simple vœux pieu.

BINAFAME KOHAN

I228 célèbre KARSIS SENATOR FEAT SETHLO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici