Le représentant du Front Populaire Ivoirien (FPI) au sein de la Commission Electorale Indépendante (CEI) s’est retiré de l’institution en charge des élections présidentielles du 31 octobre 2020 jusqu’à nouvelle ordre.

Selon le communiqué du parti de l’ancien président Laurent Gbagbo, le retrait de Alain Dogou s’explique par l’opacité et la non transparence qui caractérise la préparation des élections qui selon le parti, sera une mascarade.

Par ailleurs, les représentant du PDCI-RDA, parti de Henry Konan Bédié, ont également refusé de prêter serment en vue de prendre leur siège au sein de la CEI. Sur les 4 sièges accordés à l’opposition au sein de l’organe en charge des élections, seul un poste est occupé par le RPC-Paix mettant ainsi en mal la légitimité de la CEI.

Les partis d’opposition appellent à l’ouverture de dialogue et le report des élections. Du côté de la majorité présidentielle, le dialogue et le report ne sont pas à l’ordre du jour. Les prochains jours en Côte d’Ivoire sont pleins d’incertitudes.

LA UNE DE SIKA DIGITAL

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
11 + 19 =