Réagissant sur l’actualité politique de son pays, Adama Bictogo, directeur exécutif du RHDP a lancé un pique à l’encontre de Guillaume Kigbafori Soro à propos du mandat d’arrêt lancé contre ce dernier. « Je pense qu’à un moment donné le sieur Soro saura qu’il y’a un terminus pour tout ce qui s’apparente à de la délinquance politique », a-t-il déclaré.

Rebondissant sur les propos du president français, Emmanuel Macron sur la personne de Soro, ce cadre du RHDP affirme: « c’est le président Macron qui l’a dit que l’ex-PAN, le sieur Soro était indésirable en France. Mais nous l’avons déjà dit. En tant que RHDP, nous avons interpellé la France sur le comportement inacceptable du sieur Soro, qui a appelé à l’insurrection qui s’est adressé à l’armée. C’est donc pour nous une tentative de coup d’État, il l’a fait en lien avec ceux qui se sont rendus responsables de la sédition, c’est-à-dire Affi N’Guessan, Guikahuié et le Président Bédié ».

Par ailleurs, ce bras droit du president Ouattara, face à la dernier sortie du chef de file de l’opposition Henri Konan Bédié, prsident du PDCI-RDA se demande: « si le président du PDCI n’est pas sous influence ou sous le contrôle de ses faucons? ».

L’etat ivoirien a transmis il y’a quelques jours des mandats d’arrêt contre l’ancien président de l’assemblée nationale de la côte d’ivoire et ses collaborateurs.

I228 célèbre JULIANO - AVOUNDÉ

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
21 ⁄ 3 =