Le Mouvement Martin Luther King invite les responsables de la société EBOMAF à discipliner leurs conducteurs par rapport au respect du droit des autres usagers de la route.

Dans un message publié ce lundi 15 février 2021, le pasteur Edoh Komi dénonce l’excès de vitesse et le non respects du droit des autres usagers de la route par les conducteurs des engins de ladite société.

Lire le contenu

MMLK/ ROUTE LOMÉ- KPALIME : LES VÉHICULES DE LA SOCIÉTÉ EBOMAF NE SONT PAS PRIORITAIRES PAR RAPPORT AUX AUTRES.

Le Mouvement Martin Luther King redoute le pire et appelle les responsables de ladite société à conscientiser leurs conducteurs par rapport à leurs comportements sur la route.

Les usagers et les passagers de la voie Lomé- kpalime sont unanimes à reconnaître des abus des conducteurs des véhicules de la société EBOMAF. Ces derniers se font maîtres et détenteurs du titre foncier de cette voie et dépassent les autres engins même en état de priorité. Ils accélèrent à une allure excessive de vitesse et ne respectent personne comme si ce sont des véhicules prioritaires.

Cette situation inquiète tous les usagers et si rien n’est fait , un éventuel drame pourrait survenir sur cette voie surtout en temps de pluie. Pour toute fin utile, le MMLK interpelle les responsables de la société EBOMAF et leur demande de discipliner les conducteurs de leurs véhicules par rapport au respect aux droits des autres usagers de la route.

Lomé, le 15 février 2021

MMLK/ La voix des sans voix

I228 célèbre JULIANO - AVOUNDÉ

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
25 − 14 =